FAQs

FAQs

 

Quelle eau puis-je utiliser pour la méthode SODIS?

La méthode SODIS requiert de l'eau relativement claire. La turbidité de l’eau peut être vérifiée à l’aide d’un simple test. La source d'eau (puits, eaux de surface) n'est pas importante.

De l’eau contaminée par des substances chimiques (substances toxiques, engrais etc.) ne doit pas être utilisée. La méthode SODIS tue uniquement les germes infectieux. La composition chimique de l'eau reste inchangée.

La méthode SODIS change-elle le goût de l’eau?

La méthode SODIS améliore la qualité de l'eau, sans changer son goût. Les bouteilles sont fermées lors de l'exposition solaire, ce qui empêche l'oxygène dissous dans l'eau de s'échapper. Le goût de l'eau reste frais. Si en revanche l'eau est bouillie, l'oxygène dissous dans l'eau s'échappe. Cela donne à l'eau bouillie un arrière-goût désagréable. Même l’adjonction de chlore se répercute de manière négative sur le goût.

Où dois-je placer les bouteilles?

Placez les bouteilles sur une surface propre exposée au soleil qui ne sera pas ombragée pendant la période d'exposition.

Si possible, placez les bouteilles sur une surface réfléchissante comme, par exemple, la tôle ondulée, et protégez-les du refroidissement par le vent. L’eau est désinfectée plus rapidement grâce à la réflexion solaire et à la température. Ceci n’est cependant pas indispensable à l'application de la méthode. Les bouteilles peuvent être aussi placées sur une surface différente (bois, béton, brique etc.).

Combien de temps puis-je conserver l’eau traitée par la méthode SODIS?

L'eau peut être conservée pendant une période indéfinie si la bouteille n’est pas ouverte après son traitement et si elle est stockée à un endroit sombre et frais. Les bactéries tuées ne peuvent plus se multiplier. Ceci peut cependant mener à une croissance d’algues gênantes qui ne présentent toutefois aucune menace pour la santé.

Combien de temps puis-je utiliser la même bouteille en PET?

Pour que les germes infectieux puissent être éliminés, les rayons UV A doivent pénétrer dans la bouteille. La perméabilité à la lumière UV A des bouteilles transparentes et neuves s’élève généralement à plus de 60% sur 340nm. Les expériences ont montré que des bouteilles usées et recyclées laissent passer moins de lumière UV A. Outre le processus de vieillissement du matériel, des surfaces rayées réduisent également la perméabilité des bouteilles à l'UV A. Il est donc très important de traiter les bouteilles avec soin. Nous recommandons le remplacement des bouteilles anciennes et ternes (opaques) après environ 6 à 12 mois d’utilisation journalière.

Comment puis-je différencier une bouteille en PET d’une bouteille en PVC?

Étant donné que le PVC peut être nuisible à la santé, des bouteilles en PET doivent être utilisées pour la méthode SODIS. En règle générale, les bouteilles en PET et en PVC sont marquées conformément. Les désignations peuvent toutefois varier selon les pays. Si les bouteilles ne sont pas marquées, une distinction des matériaux n’est possible que s’ils sont exposés à une flamme.

Le PET brûle vite et facilement lorsqu’il est exposé à une flamme. Le feu s'éteint lentement ou pas du tout lorsque le matériel est retiré de la flamme. La fumée émet une odeur douce.

Le PVC est difficilement inflammable. Le matériel cesse de brûler lorsqu’il n’est plus exposé à la flamme. L'odeur émise par la fumée du PVC est pénétrante.

L'utilisation de bouteilles en PET est-elle dangereuse pour la santé?

Des études scientifiques ont démontré à plusieurs reprises que la méthode SODIS ne pose pas de danger pour la santé si elle est correctement appliquée.

Comment puis-je améliorer l'efficacité de la méthode?

Une augmentation de la température peut accentuer l'efficacité de la méthode SODIS. Les germes infectieux sont détruits plus rapidement. À partir d’une température de 50 °C les amibes sont également neutralisées. Pour augmenter la température de l’eau, placez la bouteille sur une surface réfléchissante comme, par exemple, la tôle ondulée et abritez-la du refroidissement par le vent.

Des bouteilles anciennes et rayées doivent être remplacées régulièrement étant donné qu’elles réduisent l'efficacité de la méthode. Si elles sont maniées soigneusement, elles peuvent facilement être utilisées de 6 à 12 mois.

La turbidité de l'eau réduit également l'efficacité de la méthode. Ce problème est facilement résolu par une filtration.

La méthode SODIS détruit-elle toutes les bactéries?

La méthode SODIS est utilisée pour tuer les germes infectieux dans l'eau. Lors de l'exposition solaire de la bouteille, d'autres bactéries et organismes inoffensifs présentes de manière naturelle dans l’environnement peuvent cependant se multiplier, comme les algues ou les bactéries coliformes. Ces organismes ne posent pas de risques pour la santé humaine.

Jusqu'à quel degré la méthode SODIS peut-elle combattre la pollution par des coliformes fécaux?

Des analyses de laboratoire ont révélé qu’une application correcte de la méthode peut rendre 100 000 E. coli par 100 ml inoffensifs. Ces concentrations sont bien plus élevées que celles décelées communément dans les eaux naturelles (plusieurs 1000 d’E. coli/100 ml d'eau ou moins).

Comment puis-je prouver l'efficacité de la méthode SODIS?

Des méthodes analytiques coûteuses sont souvent nécessaires pour détecter des germes infectieux. L'utilisation de ces méthodes n'est pas toujours possible. Dans de tels cas, l'Organisation mondiale de la santé OMS recommande l'utilisation de E. coli comme organisme indicateur (Directives de l’OMS pour la qualité de l’eau potable, 1993).

E. coli se prête comme indicateur de pollution fécale, car il

  • est répandu en grand nombre dans les matières fécales humaines.
  • ne survit pas dans les eaux naturelles.
  • révèle une résistance et une durée de survie aux méthodes de traitement de l’eau semblables à d'autres germes infectieux.

L'analyse de E. coli est également possible sous des conditions difficiles sur le terrain, par exemple avec l’équipement de mesures de terrain DelAgua ou des Petrifilms de 3M.

Les bactéries coliformes totales ne se prêtent pas comme indicateurs, car il existe des souches inoffensives dans les eaux naturelles beaucoup plus résistantes aux rayons UV A que les germes infectieux humains. En outre, le nombre total des bactéries n'est pas un paramètre adéquat pour l'évaluation de l'efficacité de la méthode. Certaines bactéries se développent dans la bouteille pendant l’exposition au soleil. Étant donné que celles-ci sont inoffensives pour l'homme, l’eau se prête parfaitement comme eau potable.

Quelles sont les erreurs les plus courantes commises par les nouveaux utilisateurs?

  • L'utilisation de bouteilles vertes ou brunes pour la méthode SODIS;
    => ces bouteilles absorbent la lumière UV A. Uniquement des bouteilles incolores et transparentes doivent donc être utilisées pour l'application de SODIS.
  • Les bouteilles choisies sont trop grandes;
    => le volume des bouteilles ne doit pas dépasser trois litres.
  • Les bouteilles sont exposées au soleil en position verticale;
    => Les bouteilles doivent être placées au soleil en position horizontale. Cela augmente la surface exposée au soleil et réduit la profondeur de l'eau. (Lors d'une turbidité de l’eau de 26 UNT, le rayonnement UV A est réduit de 50% à une profondeur d'eau de 10 cm).
  • Après l'application de la méthode SODIS, l'eau traitée est versée dans des récipients sales ce qui cause une recontamination de l’eau;
    => L’eau traitée doit être conservée dans la bouteille et consommée directement de la bouteille ou versée juste avant sa consommation de la bouteille dans une tasse ou un verre.







© SODIS 2019
Mise à jour: 29.01.2013