Archive

Archive

Une lettre sur SODIS de Neema Achieng

16 juillet 2013
Neema Achieng

Neema Achieng est une élève à l’école primaire de Ring Road au Kenya. Sa école est une de 30 écoles au Kenya et de 146 écoles à l’échelle mondiale qui participent dans le projet « Safe Water School ». Dans sa lettre elle décrit sa expérience avec le projet et avec la méthode SODIS en particulier.

Vers la lettre >>

 

 

Projet gouvernemental au Cameroun

11 juin 2013
Manual Kamerun

Il y a déjà deux ans notre organisation partenaire Aquacare a préparé pour le compte du Ministère de la santé du Cameroun un manuel de formation pour le traitement de l'eau de boisson dans les ménages et les mesures d'hygiène. Ce manuel s'adresse en première ligne à la population rurale et comporte les méthodes qui sont disponibles dans ces régions: SODIS, la cuisson de l'eau et la chloration. Grâce à un financement de l'Unicef le gouvernement a pu engager Aquacare pour réaliser des formations au nord du pays. D'autres activités sont également planifiées pour cette année.

 

Un projet SODIS devient indépendant

12 mars 2013
SODIS Day

Nous avons disséminé la méthode SODIS dans le district de Kisoro, au sud-ouest de l’Ouganda, en collaboration avec Water School Uganda. Grâce à nos bonnes relations avec des institutions locales, nous avons pu transférer le travail de projet aux centres de santé, aux écoles et aux promoteurs de la santé locaux. Ils assureront que la préparation d’eau potable avec la méthode SODIS continue de faire partie du quotidien à Kisoro. L’émission de radio matinale qui informe quotidiennement entre 8 et 9 heures ses auditeurs à propos de la méthode SODIS et de l’hygiène sera poursuivie en tant                                                                                             qu’activité importante du projet.

 

Large soutien en Inde

11 Février 2013
Workshop New Delhi 2012

Development Alternatives, notre partenaire à New Delhi, a réalisé un atelier d’une journée au sujet du traitement et de la bonne conservation de l'eau à domicile. L’objectif du séminaire était de développer des stratégies et des mesures concrètes pour la dissémination au niveau national du traitement de l’eau à domicile. Development Alternatives a proposé un document de stratégie. Les 40 participants qui représentaient diverses institutions ont décidé de soutenir cette initiative et de former entre eux un réseau pour la faire progresser ensemble.

 

SODIS à présent également au Paraguay

14 Janvier 2013
Paraguay

Au cours de 2012 notre organisation partenaire pour la diffusion de SODIS en Amérique Latine, la Fundación SODIS en Bolivie, a été invitée par l’UNICEF à implémenter un projet pilote au Paraguay. Le projet fait partie d’un programme d’UNICEF Paraguay pour le renforcement des capacités des autorités locales dans le Chaco, une région très sèche à la frontière entre le Paraguay, l’Argentine et la Bolivie. Le projet vise avant tout les écoles, mais comprend également les autorités communales et le personnel de santé. L’objectif de l’intervention et de réduire les cas de maladies diarrhéiques dans 200 familles indigènes dans le département de Boquerón. En plus d’apprendre la méthode SODIS, les familles apprennent également d’autres méthodes de prévention de la diarrhée. Celles-ci comprennent le lavage des mains et l’amélioration de l’hygiène dans les écoles. Ce projet est notre première expérience de terrain avec SODIS au Paraguay.

 

Prix d’innovation pour le projet de sac SODIS

20 Décembre 2012
3M

Des chercheurs de l’Université de Cadiz (Espagne) ont reçu le premier prix du concours d’innovation de la Fondation 3M. Depuis 14 ans, la Fondation distribue le prix « Innovation pour l’amélioration de la vie des personnes » ; cette année-ci l’appel à proposition était focalisé sur des projets d’innovation dans le domaine de l’eau. Le projet gagnant a pour objectif de développer un sac bon marché qui permette d’appliquer la méthode SODIS dans des endroits dans lesquels les bouteilles en PET ne sont pas disponibles. Les chercheurs ont testé plusieurs matériaux et formes en laboratoire, puis ont réalisé des expériences de terrain en Haïti. Les résultats ont montré que la désinfection de l’eau avec un tel sac est très efficace, et que les utilisateurs l’acceptent volontiers. Le prix d’une valeur de 14'000 EUR sera directement investi dans le développement futur du sac SODIS. La remise des prix a eu lieu à Madrid le 11.12.2012.

Contact : matthias.saladin@eawag.ch

 

Grande honneur pour Martin Wegelin, le père de Sodis

25 Octobre 2012
Martin Wegelin

Le prix de la fondation Dr. J.E. Brandenberger, doté d’un chèque de 200 000 CHF, est décerné pour l’année 2012 au chercheur émérite d’Eawag, Martin Wegelin. Lui, qui a recherché jusque 2007 plus que 25 années à l’Eawag, devient honoré pour son engagement long de plusieurs décennies dans la désinfection solaire de l’eau, spécialement dans le projet Sodis. «C’est grâce à son engagement, à sa ténacité et à sa curiosité que la méthode Sodis a été soutenue par différentes personnes et que Martin Wegelin a eu la possibilité de gagner des cercles de plus en plus grands pour son projet», dit le président de la fondation, l’ancien conseiller aux Etats, Carlo Schmid dans le bulletin aux médias. Aujourd’hui, la méthode Sodis est utilisée dans 28 pays et environ 5 millions de personnes y ont recours au quotidien. L’Eawag a démontrée pas seulement que la méthode fonctionne mais aussi comme les rayons UV du soleil détruisent les germes infectieux et quelles méthodes sont les plus adaptées pour disséminer Sodis. La cérémonie de remise du prix aura lieu le 24 novembre à Coire. Trouvez plus d’information sur la fondation et l’inventeur de la cellophane, Dr. J.E. Brandenberger sur la page d’accueil de l’organisation.

 

Concours de théâtre pour SODIS

23 Octobre 2012
School Competition Uganda

La collaboration avec les écoles est un élément principal du projet de promotion de SODIS en Ouganda. En classe, les enfants apprennent l’importance de l’hygiène, et aussi comment traiter l’eau de boisson. Cela se fait pendant des cours et des travaux pratiques, mais aussi à travers des pièces de théâtre, des poèmes, des chansons et des jeux de rôle. Par le passé des enfants ont mis sur pied de nombreuses très bonnes performances. Cela nous a donné l’idée d’un concours entre les écoles, où les enfants pourraient présenter leurs pièces de théâtre et leur chansons à un plus grand public. Début octobre, les élèves des 5 écoles finalistes parmi les 15 écoles ayant participé se sont rencontrés pour cet évènement. Ils sont venus avec des costumes bariolés, des instruments de musique et beaucoup d’énergie, et leurs performances formidables ont rendu le travail du jury très difficile. Les élèves de l’école primaire de Kinanira ont été fiers de recevoir le premier prix pour leur pièce de théâtre.

 

Ambassadeur célèbre de SODIS en Zambie

10 Septembre 2012
SODIS Zambia

Dalisoul est l’un des plus célèbres musiciens de la Zambie. Avec ses chansons il sensibilise les jeunes à améliorer leur qualité de vie et aborde aussi des sujets peu populaires. Sa chanson «Nalila - ou la chanson du préservatif» est l'un des titres les plus populaires en Zambie. Dalisoul s’engage désormais pour SODIS. Sur notre poster, il incite les gens à traiter leur eau potable avec la méthode SODIS. Le but de la campagne est d'atteindre les jeunes et de propager ainsi la méthode auprès de ce segment important de la population.

 

SODIS à l’EXPO

24 Juillet 2012
Expo South Corea

Le pavillon suisse à l'EXPO de Yeosu (Corée du Sud) nous a invité à présenter la méthode SODIS pendant une semaine. A l’aide de panneaux d'information et une table de démonstration SODIS, nous avons familiarisé les visiteurs avec la méthode et avons souligné les problèmes liés à la mauvaise qualité de l'eau potable dans de nombreux pays en développement et émergents. L'initiative a suscité un grand intérêt. Chaque jour, près de 2 000 personnes ont participé à nos visites guidées. La méthode SODIS est apparemment encore largement inconnue en Corée du Sud. C’est pourquoi les visiteurs étaient d’autant plus curieux de savoir comment elle fonctionne et dans quelles conditions elle peut être utilisée. Parmi les invités se trouvait également Philippe Cousteau, Ambassadeur de renom chargé de l'Environnement et Correspondant spécial pour CNN International. Après sa visite au pavillon suisse, il a noté dans le livre d'or: « SODIS est un merveilleux cadeau pour le monde ».

À la fin de la promotion spéciale, l’exposition ira dans une école primaire locale à Yeosu pour que les générations futures d’élèves apprennent aussi à rendre de l’eau contaminée potable en utilisant seulement la lumière du soleil et des bouteilles en plastique.

 

SODIS Newsletter 1/2012

27 Juin 2012

La newsletter de SODIS informe sur nos projets, activités et événements importants en relation avec SODIS. La newsletter est publiée semestriellement en allemand et en anglais. Pour recevoir la newsletter par e-mail veuillez vous inscrire dans notre Mailing-Liste.

SODIS Newsletter 1/2012 [pdf] (en Anglais)
SODIS Newsletter 1/2012 [pdf] (en Allemand)

 

Partenariat entre Helvetas et SODIS

24. mai 2012

Afin de renforcer la promotion de la méthode SODIS et d'autres technologies de traitement de l’eau potable au niveau des ménages, SODIS a conclu un partenariat officiel avec Helvetas Swiss Intercooperation en novembre 2011. Ce partenariat combine les compétences de recherche de l’Eawag et les connaissances de SODIS dans la mise en œuvre de projets d'eau potable avec l’ample expérience de Helvetas Swiss Intercooperation dans la coopération au développement. Grâce aux synergies qui en résulteront, un plus grand nombre de personnes qui boivent encore de l'eau contaminée auront accès à de l'eau potable saine. Helvetas Swiss Intercooperation intégrera la méthode SODIS dans ses projets d'eau potable. L’Eawag soutiendra ce travail au niveau de la recherche et de l’assistance technique, ainsi qu’en promouvant activement la méthode SODIS au niveau international.

 

Développement de la pochette en plastique SODIS

12. avril 2012
SODIS bag

Il y a environ deux ans, nous avons testé le prototype d'une pochette en plastique SODIS en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Grâce à ces expériences, nous avons nettement pu améliorer le produit. Le nouveau modèle de la pochette, qui a été produit et créé en collaboration avec un concepteur de produits et une société spécialisée, est conçu principalement pour une utilisation dans des régions sinistrées. En avril 2012, nous avons initié un projet pilote à Haïti dans lequel nous utilisons et évaluons, en collaboration avec des organisations locales, la pochette SODIS sous des conditions réelles. Environ 200 familles utiliserons quotidiennement pendant deux mois cette pochette afin de tester sa maniabilité, sa solidité et sa facilité d'utilisation.

 

Prix Eau attribué à la Fundación SODIS

22. mars 2012
UN Award 2012

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination de l'eau (ONU Eau) décerne chaque année un prix pour des projets exceptionnels dans le domaine de la gestion de l'eau et des relations publiques (« Water for Life Award » (L’Eau source de vie)). Cette année, le premier prix dans la catégorie « meilleures pratiques participatives, de communication, de sensibilisation et d'éducation » était décerné à un projet de la Fundación SODIS en Bolivie. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le 22 mars à Rome à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau. Nous félicitons la Fundación SODIS pour ses contributions exceptionnelles.

Le projet primé est axé sur le travail avec des groupes de femmes dans le contexte d'un objectif de développement durable. La Fundación SODIS a formé ces groupes dans divers domaines, y compris l'hygiène, l'égalité des chances et SODIS. Les groupes de femmes ont ensuite identifié conjointement avec la population locale les problèmes les plus urgents et ont élaboré un plan d'action concret sur la façon de résoudre ces problèmes. Le projet a également fourni une aide financière aux groupes de femmes afin de mettre en œuvre certaines parties de ce plan d'action qui a connu un grand succès: Au cours du projet, la proportion de personnes qui traitent leur eau potable (avec la méthode SODIS, le chlore ou par l'ébullition) et se lavent les mains est passée de 36 % à 89 %. Le projet a été mis en œuvre dans 70 communautés et a atteint plus de 13 000 personnes dans le département de Cochabamba.

La Fundación SODIS est une organisation indépendante sans but lucratif basée en Bolivie. Elle a été fondée en 2001 par des collaborateurs de l'Eawag et de la DDC (Direction suisse du développement et de la coopération) et met l’accent sur la recherche, le développement et la promotion de solutions simples dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène en Amérique latine.

De plus amples informations:
Promotion SODIS en Amérique latine >>

Fundación SODIS >>

ONU Eau >>
Prix Eau de l’Organisation des Nations Unis >>

 

Lancement du projet scolaire en Bolivie et au Kenya

14 février 2012

School in Bolivia

Dans le projet «Safe Water School» nous formons les élèves de 40 écoles boliviennes et 30 écoles kenyanes. Neuf leçons dans un manuel spécialement développé familiarisent les élèves avec les thèmes de l'eau et de l'assainissement: Ils apprennent à traiter leur propre eau, à protéger l’eau traitée de la re-contamination, à se laver bien les mains et à utiliser les toilettes correctement. Chacune de ces mesures réduit le risque de contracter la diarrhée, un facteur important pour le développement des enfants.

Outre le traitement de l'eau avec la méthode SODIS, nous instruisons également les écoles comment produire leur propre chlore pour désinfecter leur eau. Notre projet est réalisé en étroite collaboration avec la Fondation Antenna Technologies, qui travaille avec succès depuis plusieurs années dans les écoles. À la fin de cette l'année, près de 50 000 élèves seront formés dans les «Safe Water Schools».

De plus amples informations sur les Safe Water Schools >>

 

 

Développement physique amélioré

20 décembre 2011
School in Kenya

Le prestigieux Royal College of Surgeons en Irlande, qui a étudié la méthode SODIS depuis de nombreuses années, a récemment présenté ses derniers résultats. Les scientifiques ont examiné l'impact des cours de formation SODIS sur la santé des enfants kenyans âgés entre 6 mois et 5 ans. Ils ont pour la première fois également examiné la croissance des enfants. L'étude a révélé que les enfants qui consomment exclusivement de l'eau potable traitée par SODIS ont non seulement été moins touchés par la diarrhée, mais aussi physiquement plus développés que les enfants d'un groupe témoin qui ont bu de l'eau non traitée. Les résultats obtenus confirment l'impact positif à long terme des projets SODIS sur la santé des enfants.

SODIS - Publications scientifiques >>

Article - Randomized Intervention Study of Solar Disinfection of Drinking Water in the Prevention of Dysentery in Kenyan Children Aged under 5 Years >>

 

 

Protection contre la diarrhée après désastre environnemental au Nicaragua

1 novembre 2011
Guatemala

Plus de 150 000 personnes sur la côte atlantique ont été formées au cours des deux dernières années dans le traitement de l'eau et dans une hygiène améliorée. Même après les cyclones tropicaux fréquents dans cette région, les habitants ont pu se protéger contre la diarrhée et autres maladies.

 

 

Nouveau projet à l’ouest du Népal

21 septembre 2011
Nepal

Au Népal, un projet SODIS/Eawag, qui est soutenu par l'USAID pour une période de trois ans, a récemment été initié dans le district de Surkhet. Le but du projet est d'améliorer les conditions sanitaires et hygiéniques dans la zone du projet et de promouvoir les différentes méthodes de traitement de l'eau potable.

 

 

Kiosques d’eau pour le Kenya

6 septembre 2011
Wasserkiosk

Dans le bidonville de Kibera à Nairobi, notre partenaire local met en place des kiosques d’eau pour des groupes de femmes. Celles-ci conseilleront leurs voisin(e)s dans le traitement de l'eau potable et l'hygiène, et vendront des produits pour le traitement de l'eau potable et l'hygiène. Dans les bidonvilles de Nyalenda et Manyatta à l'ouest du Kenya, les habitants sont formés dans l'utilisation de SODIS et l’atteinte d’une hygiène améliorée. L'accent du projet est mis sur l'éducation dans les écoles.

 

 

Impact positive sur la santé en Equateur

26 juillet 2011
Ecuador

Les statistiques annuelles d’Equateur révèlent clairement les impacts positifs du projet SODIS mis en œuvre conjointement avec le Ministère de la Santé: les taux diarrhéiques dans les zones du projet sont en baisse, alors que la moyenne dans le pays révèle une augmentation annuelle depuis 2001. Le Ministère est intéressé à poursuivre les activités.

 

 

Collaboration avec le Ministère de la Santé au Sénégal

12 juillet 2011
Gesundheitsministerium Senegal

Grâce au travail de plaidoyer inlassable de notre partenaire EVE, un protocole d'accord a été signé avec le Ministère de la Santé l’année passée. Cela a renforcé notre collaboration avec le Ministère de la Santé. Après que le gouvernement ait effectué ses propres analyses de l’eau, qui ont reconfirmé l'efficacité de la désinfection solaire de l'eau, les autorités sénégalaises recommandent désormais officiellement la méthode SODIS. Dans la région de Tambacounda, la signature du protocole d'accord a ouvert la voie à un projet SODIS commun avec le Ministère de la Santé.

 

Atelier avec les partenaires de SODIS à New Delhi

11 avril 2011
Workshop New Delhi

Des organisations partenaires des projets SODIS en Asie (New Delhi, Bengale occidental, Tamil Nadu, Assam, Népal, Laos, Vietnam) se sont réunies lors d’un atelier à New Delhi le 31 mars au 2 avril 2011. Le but de la réunion était l’échange d'expériences dans le domaine de la promotion de méthodes de traitement à faible coût des eaux domestiques (TEDS, SODIS en particulier) et de l’amélioration des pratiques d'hygiène. Les participants ont développé conjointement des nouvelles stratégies pour la promotion intégrée de différentes technologies et l'institutionnalisation de ces approches dans des programmes gouvernementaux en matière de santé et d'eau potable.

 

De l’eau SODIS réfrigérée – une idée commerciale de Madeleine Djike

28 février 2011
Madeleien Djike

Mme Djike vit avec sa famille dans le bidonville de Song-Mahop au Cameroun. Elle vend de l'eau réfrigérée aux voisins et voyageurs depuis de nombreuses années. En 2008, une campagne SODIS a été menée dans son quartier. Un promoteur lui a également rendu visite à la maison et lui a expliqué l'utilisation de la méthode. Mme Djike a hésité tout d'abord. Compte tenu de la mauvaise qualité de l'eau dans son bidonville, la méthode lui parut trop facile pour être vraie. Après avoir placé des bouteilles en PET sur son toit et essayé la méthode elle-même, elle est devenue une adepte de la méthode SODIS. Depuis lors, sa famille boit de l'eau propre et souffre beaucoup moins de maladies diarrhéiques.

Après son expérience positive avec la méthode, elle a également décidé d'offrir à ses clients de l'eau réfrigérée et traitée par SODIS. La bonne qualité de son eau s’est rapidement répandue dans le quartier. Aujourd'hui elle déclare fièrement: «Avec la méthode SODIS, je traite déjà plus de 40 bouteilles d'eau par jour que je refroidis et vends le lendemain. Grâce à la bonne qualité de l'eau, j'ai acquis beaucoup de nouveaux clients». Étant donné que Mme Djike explique à ses clients aussi comment utiliser la méthode SODIS à domicile, elle contribue de manière significative à l'amélioration des conditions de vie dans son quartier.

De plus amples informations sur le projet au Cameroun>>

 

Les familles motivées préviennent avec SODIS les maladies diarrhéiques chez les enfants en bas âge

22 décembre 2010
Studie Südafrika

Plusieurs études ont confirmé à plusieurs reprises que de l'eau traitée avec SODIS peut prévenir efficacement les maladies diarrhéiques. Dans l'étude «La désinfection solaire de l'eau de boisson dans la prévention de la dysenterie en Afrique du Sud chez des enfants âgés de moins de cinq ans: le rôle de participants motivés», Martella du Preez a étudié le rôle joué par les utilisateurs motivés de SODIS.Au cours de l’étude, des familles sud-africaines avec des enfants en bas âge ont tenu un journal pendant un an sur les maladies diarrhéiques. La fréquence des entrées dans le journal a permis d'évaluer la motivation des familles quant à la prévention des maladies diarrhéiques. 297 ménages SODIS ont été examinés et comparés avec 267 ménages qui ne traitaient pas leur eau avec SODIS. Une réduction de 64% des maladies diarrhéiques a été observée chez les enfants de familles très motivées. Les valeurs n’ont guère différé chez les familles moins motivées.

Ces résultats soulignent l'importance de l’usage régulier de SODIS et nous encouragent à trouver également des solutions innovantes en matière de stratégies de formation.

Résumé «La désinfection solaire de l'eau de boisson dans la prévention de la dysenterie chez des enfants sud-africains de moins de cinq ans: le rôle de participants motivés»

 

SODIS sur Facebook

17 août 2010
SODIS sur Faceboook

Devenez fan de SODIS!
En tant que fan, vous vous engagez pour les personnes du sud et restez au courant de notre travail.

A la site fan de SODIS >>

 

Les sages-femmes diffusent la méthode SODIS au Togo

28 juillet 2010
Hebammen Togo

Ce mois-ci nous avons formé pour la première fois au Togo des sages-femmes et des infirmières dans l'usage de la méthode SODIS. Elles enseignent désormais les femmes qui viennent accouchées ou qui sont malades comment traiter leur propre eau potable.

La formation a été rendue possible grâce à un accord de coopération de notre organisation partenaire local et le gouvernement du Togo. Des discussions intensives et du travail de conviction ont été nécessaires pour atteindre cet objectif. Au cours des prochains mois, nous allons former des sages-femmes et des infirmières dans tous les districts de notre projet. Cela permettra à long terme de consolider au niveau local les connaissances sur la méthode SODIS.

D’avantage sur le projet au Togo>>

 

Une étude indienne confirme que les bouteilles en PET pour l’utilisation SODIS ne sont pas nuisibles à la santé

29 Juin 2010

En Inde, déjà plus d'un quart de million de personnes utilisent la méthode SODIS pour traiter leur eau potable. Toutefois, en Inde des articles sur des substances dangereuses pour la santé dans les bouteilles en PET ont suscité des incertitudes auprès des utilisateurs et empêche une diffusion rapide de la méthode. En particulier la famille des plastifiants a récemment donné lieu à discussion. Bien qu'aucun plastifiant n’est utilisé dans la fabrication de PET, des traces de ces substances ont déjà été décelés dans l'eau minérale de bouteilles en verre et en PET. En 2008, l'Empa, le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherches a examiné les risques liés à l'application de la méthode SODIS (Schmid et al 2008). Une étude récente effectuée par le «Indian Institute of Technology» à Chennai avec des bouteilles en PET en provenance de l'Inde confirme aujourd'hui les résultats de l’étude de l'Empa: au cours du processus SODIS. Seules de très petites quantités de plastifiants sont libérées dans l'eau, et les valeurs limites pour l'eau potable de l'OMS ne sont jamais dépassées. Par conséquent, la méthode SODIS ne constitue pas un risque pour la santé si elle est appliquée correctement – la consommation d’eau SODIS ne représente aucun danger pour la santé des utilisateurs en Inde.

Certificat du Département de génie civil, Inde [pdf]
Rapport de projet, Département de génie civil, Inde [pdf]

 

Seulement une bouteille plastique?

25 Mai 2010

Martin Wegelin explique pourquoi il cherchait une méthode pour purifier l’eau pour boire et comment avec des bouteilles en PET et du soleil les maladies diarrhéique peuvent être évitées.

Langue : suisse allemand avec soutires en anglais.

 

SODIS Newsletter 1/2010

3 Mai 2010

La newsletter de SODIS informe sur nos projets, activités et événements importants en relation avec SODIS. La newsletter est publiée semestriellement en allemand et en anglais. Pour recevoir la newsletter par e-mail veuillez vous inscrire dans notre Mailing-Liste.

SODIS Newsletter 1/2010 [pdf] (en Anglais)
SODIS Newsletter 1/2010 [pdf] (en Allemand)

 

Pochettes SODIS pour l'aide humanitaire

23 Mars 2010
SODIS Beutel

Jusqu'à présent, la méthode SODIS a été rarement utilisée lors de missions humanitaires. Ceci était dû, entre autres, au manque de bouteilles en PET dans les régions sinistrées. Pourtant, la méthode SODIS peut être appliquée non seulement avec des bouteilles en PET et en verre, mais aussi avec des pochettes en plastique transparent. Les pochettes ont l'avantage qu’elles peuvent être facilement transportées et stockées en grandes quantités. Par conséquent, l'Eawag a lancé un projet visant à développer des pochettes spécifiques SODIS. Plusieurs modèles de pochette sont mis au point en collaboration avec des partenaires du secteur privé. Un prototype est en train d'être testé avec des organisations locales en Bolivie, en RD Congo, Kenya, Népal et Nicaragua. Les informations ainsi acquises aideront à améliorer la qualité et la facilité d’utilisation de la pochette, ainsi qu’à développer un produit qui peut être utilisé lors de catastrophes futures.

 

Comment la méthode SODIS tue les bactéries

22 Février 2010
Franziska Labor

S'appuyant sur des recherches antérieures à l'Eawag, Franziska Bosshard a obtenu des informations supplémentaires sur les mécanismes d'inactivation de bactéries au niveau cellulaire lors de la désinfection solaire de l'eau (SODIS).

Elle a confirmé les hypothèses précédentes qu'au cours de l'irradiation UV, la formation de dérivés réactifs de l'oxygène (DRO) est responsable du processus d'inactivation. Les protéines membranaires impliquées dans la production d'énergie par les bactéries sont les premières cibles des dommages portés aux cellules, suivie d'autres dommages causés aux protéines et l’agrégation des protéines. Ce processus est semblable au processus de vieillissement cellulaire.

Bosshard, F., Berney, M., Scheifele, M., Weilenmann, H.-U., & Egli, T. (2009). Solar disinfection (SODIS) and subsequent dark storage of Salmonella typhimurium and Shigella flexneri monitored by flow cytometry. Microbiology, 155, 1310–1317.

Autres publications scientifiques

 

SODIS en Haïti

21 Janvier 2010
Flyer Französisch

En raison de nombreuses demandes d’organisations diverses nous avons conçu un flyer pour la promotion de la méthode SODIS en Haïti. Le flyer peut être distribué avec des bouteilles en PET. Sans modifications, le flyer peut être imprimé et distribué sans nous consulter.

Flyer en français [pdf]
Flyer en créole [pdf]
Flyer en anglais [pdf]
Flyer en espagnol [pfd]

Matériel de formation supplémentaire sur SODIS peut être
trouvé ici >>

 

 

Nouveau projet en Angola

7 Janvier 2010
Projekt Angola

Le 1er janvier 2010 nous avons lancé un nouveau projet SODIS en Angola. Ce projet, réalisé en collaboration avec Joint Aid Management (JAM), est axé sur la province de Benguela et formera plus de 6000 personnes dans une première phase.

D’avantage sur le projet en Angola>>

Organisation partenaire

 

 

Nouvelles connaissances scientifiques sur les stratégies de formation SODIS

22 Décembre 2009
Feldarbeit

Des sociologues ont publié un article qui analyse des différentes stratégies pour faire la promotion de la méthode SODIS en Bolivie.
Les résultats suggèrent que les visites des ménages par des promoteurs professionnels est la stratégie la plus efficace pour obtenir un haut taux d’application de la méthode SODIS.
Les leaders d’opinion - bien que moins efficace que les promoteurs - montrent un bon potentiel pour animer la communication sur la méthode SODIS parmi les gens.
Une information unique pendant une exposition de santé influence seulement peu l’application de la méthode SODIS.

Tamas, A., Tobias, R., & Mosler, H.-J. (2009). Promotion of solar water disinfection: Comparing the effectiveness of different strategies in a longitudinal field study in Bolivia. Health Communication, 24(8), 711-722. [pdf]

Autres publications scientifiques

 

Atelier SODIS à Calcutta

14 Décembre 2009
Workshop Kalkutta

Les responsables des projets SODIS en Inde se sont réunis en Novembre 2009 pour un atelier à Calcutta, organisé par le „Women’s Studies Research Center“ de l’Université de Calcutta. Les équipes des projets de Delhi, Assam, Calcutta et Tamil Nadu ont échangé les expériences dans la promotion de la méthode SODIS et ont discuté des options pour une dissémination vaste de la méthode en Inde. Le directeur adjoint du département de santé du Bengale-Occidental participait à l’atelier et a souligné la nécessité des méthodes efficaces et à moindre coût pour le traitement de l’eau à domicile, en particulier dans les situations d’urgences, par exemple après des catastrophes naturels. Les participants de l’atelier ont établi un forum internet pour un échange régulier des informations et ont planifié une collaboration étroite pour la mise en œuvre de leurs activités en future.

Pour tout renseignement complémentaire veuillez contacter le «Women’s Studies Research Center» en Inde ou Samuel Luzi, chargé de projet Asie.

 

SODIS Newsletter

23 septembre 2009

La newsletter de SODIS informe sur nos projets, activités et événements importants en relation avec SODIS. La newsletter est publiée semestriellement à partir de 2009. Pour recevoir la newsletter par e-mail (en Allemand et en Anglais) veuillez vous inscrire dans notre Mailing-Liste.
Suggestions et informations sont les bienvenues (newsletter@sodis.ch).

SODIS Newsletter no. 2 - Septembre 2009 [pdf] (en Anglais seulement)

 

La campagne de plaidoyer pour la méthode SODIS

5 septembre 2009

Nous aimerions répandre une méthode de traitement à toutes les personnes pourvues d'eau potable contaminée. Étant donné que nous ne pouvons pas atteindre cet objectif ambitieux tout seuls, nous avons initié la campagne de plaidoyer de la méthode SODIS pour faire sa percée globale.

Nous nous engageons à faire connaître mondialement la méthode SODIS aux décideurs d’organisations de coopération au développement afin qu’ils puissent l’intégrer dans leurs programmes. Ceci n’est possible que par du travail de conviction ciblé auprès des gouvernements, des ONGs et des organisations internationales, par une formation approfondie des responsables de projets et des employés du secteur public (enseignants, infirmières etc.) ainsi que par une série de projets pilotes.

Par notre campagne, nous aimerions implanter la méthode SODIS afin de la rendre plus rapidement à la portée de ceux qui en ont le plus besoin.

 

Publication des résultats d'une étude en Bolivie sur l'impact de SODIS sur la santé

23 August 2009

L’Institut Tropical Suisse à Bâle a récemment publié une étude [1] sur le système de désinfection de l’eau SODIS (une méthode qui utilise l’irradiation solaire sur les bouteilles en PET contenant de l’eau polluée) et ses affirmations négatives ont eu un large écho dans les médias. Les chercheurs indiquaient que le nombre de cas de maladies diarrhéiques dans le groupe observé n’avait pas été réduit de manière significative en comparaison avec le groupe de référence.

Le groupe observé comprenait aussi bien des utilisateurs de la méthode SODIS que des non-utilisateurs et seul 30% des familles appartenant au groupe observé était classé comme utilisateurs de SODIS. En plus, seul 14% des familles avait réellement consommé de l’eau désinfectée au moyen de la méthode SODIS. La conclusion de l’étude était de dire que des recherches plus approfondies sont nécessaires, en particulier une comparaison directe entre la méthode SODIS et les méthodes alternatives de traitement de l’eau, avant que SODIS ne soit davantage promue.

Baisse de 90% des cas de choléra

En notre qualité de chercheurs et promoteurs de l’application de la méthode SODIS, nous nous devons de contredire la conclusion de cette étude. Ce serait une erreur d’interrompre maintenant la diffusion de la méthode SODIS. Plus de 3 millions de personnes dans près de 30 pays dans le monde utilisent SODIS pour traiter l’eau potable qu’ils boivent, ce qui leur permet de réduire le risque d’attraper des maladies diarrhéiques. Plusieurs études scientifiques ont montré que la méthode SODIS, si elle est appliquée de manière correcte et régulière, permet d’atteindre un effet positif sur la santé des utilisateurs de SODIS. Une étude réalisée au Kenya [2] a montré que pendant une épidémie de choléra, le groupe des utilisateurs de SODIS dans le territoire concerné par le projet a enregistré 88% de cas de choléra en moins.

Utilisation correcte et régulière

L’une des faiblesses connues de la méthode SODIS est qu’elle n’est pas toujours appliquée de manière régulière et logique, ou que seule une partie de l’eau consommée est traitée par SODIS. Les améliorations des conditions de santé obtenues avec SODIS peuvent aussi être annihilées par des mauvaises conditions d’hygiène ou sanitaires. Néanmoins, nous estimons que les personnes ne devraient pas être empêchées de continuer d’utiliser la méthode SODIS, ou de commencer de l’utiliser, et ceci aussi longtemps qu’ils ne disposent pas d’une autre source d’eau potable.

Nouvelles recherches nécessaires

Nous appuyons la proposition que des recherches supplémentaires soient faites pour étudier les effets de SODIS et d’autres méthodes sur la réduction des maladies diarrhéiques. Cependant, il nous paraît important que les recommandations tirées de ces études prennent en compte le fait que les gens qui, aujourd’hui, utilisent SODIS (ou qui vont bientôt l’utiliser) n’ont souvent aucune autre source d’eau potable à proximité. Contrairement aux recommandations faites par Daniel Mäusezahl et co-auteurs, nous proposons que la formation des futurs utilisateurs de SODIS soit axée sur l’importance de la régularité de l’utilisation de SODIS et sur la suppression totale de toute consommation d’eau non traitée ou d’eau contaminée.

[1] Mäusezahl et al. (2009). Solar Drinking Water Disinfection (SODIS) to Reduce Childhood Diarrhoea in Rural Bolivia: A Cluster-Randomized, Controlled Trial. PLoS Med 6(8)
[2] Conroy et al. (2001). Solar disinfection of drinking water protects against cholera in children under 6 years of age. Arch Dis Child. Oct; 85(4):293-5
* L’étude concernant la Bolivie est publiée dans le dernier exemplaire de PLoS Medicine.

 

Visiteurs de hauts niveaux au projet SODIS au Burkina Faso

16 - 20 Février 2009
Burkina Faso

Le projet SODIS au Burkina Faso a démarré en 2008 et est financé par le Lions Club Suisse. Robert Rettby, Council Chairman des Lions Suisse, a visité le projet pour voir sur le terrain comment leurs fonds contribuent à améliorer la vie des familles les plus pauvres. Il était accompagné par Prof. Dr. Rik Eggen, Directeur adjoint de l’Eawag, qui souhaitait apprendre plus sur les problèmes liées à l'eau dans les pays en développement. Tous les deux étaient fortement impressionnés par l'impact du projet sur la vie des familles. Ils ont apprécié l'engagement les partenaires locaux, Helvetas et ICODEV, et ont supporté le projet pendant leur séjour dans le plaidoyer et dans les activités scientifiques. Pour en savoir plus vous trouvez ici l'article de M. Rettby dans la Revue LION.

 

Atelier de Formation Régional, Nairobi, Kenya

18 - 21 Janvier 2009
Workshop Kenia

Le lobbying et le plaidoyer pour la méthode SODIS est un aspect important dans tous les projets SODIS. Pour cela 24 chargés de projet et collaborateurs de 13 différents pays (Burkina Faso, Cameroun, République Démocratique de Congo, Kenya, Mozambique, Sénégal, Sierra Léone, Suisse, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe) ont participé à un atelier de formation régional sur le plaidoyer et la communication. Les présentations théorétiques et les expériences partagées des différents projets ont permis aux participants d'enrichir leurs connaissances dans ce domaine.

 

La nouvelle newsletter de SODIS est en ligne

2 Juillet 2008

La newsletter de SODIS informe sur nos projets, activités et événements importants en relation avec SODIS. La newsletter est publiée semestriellement à partir de 2009 en Aleman et en Anglais. Pour recevoir la newsletter par e-mail veuillez vous inscrire dans notre Mailing-Liste.

Suggestions et informations sont les bienvenues (newsletter@sodis.ch).

SODIS Newsletter no. 1 - July 2008 (en Anglais seulement)

 

Bénéfice de la vente de la phote de Carla Bruni pour SODIS

10 Avril 2008

La photo de Carla Bruni du photographe star Michel Comte a été vendue aux enchères à New York le 10 Avril 2008. Gert Elfering a promis de donner le bénéfice de USD 91’000 de la vente de cette photo a SODIS.

Le 10 Avril 2008 lors d'une campagne de photo la plus importante, Christie a mit aux enchères 135 photo de la collection de Gert Elfering à New York. La photo the Carla Bruni fait par le photographe Michel Comte a été prise pour une campagne d'anti-sida en 2003.

 

Atelier de formation régional à Yaoundé, Cameroun

2 - 4 Avril 2008
Workshop Kamerun

Un séminaire de formation SODIS a été organisé à Yaoundé au Cameroun pour initier le deuxième paquet de projets financé par les Lions en Afrique. Des participants du Kenya, Cameroun, Burkina Faso, Sénégal, Togo, Sierra Leone, Zambie, Tanzanie, Mozambique et la Suisse étaient présents. Les participants étaient plein d'enthousiasme et on pu échanger leurs expériences faites.

 

 

Regula Meierhofer est la nouvelle directrice du centre de SODIS en Suisse

1 Septembre 2007

Après plus de 25 ans d’engagement pour SODIS et l’Eawag, Martin Wegelin prend sa retraite le premier Novembre 2007. Il était la personne qui a fait avancer le développement de la méthode SODIS après la publication du professeur Aftim Acra sur l’effet désinfectant de la radiation solaire sur l’eau. C’est grâce à son engagement et sa persistance que le projet SODIS a été soutenu par plusieurs donateurs et a pu être promu dans tout le monde. Heureusement il continuera activement à soutenir SODIS sous forme d’un mandat.

Regula Meierhofer reprend la direction de SODIS dès le 1 novembre 2007. Regula Meierhofer travaille déjà plus de 7 ans à l'Eawag et était impliquée dans la promotion et des activités de recherche de SODIS. Nous apprécions qu'elle reprenne la direction de SODIS et nous apporte sa grande expérience.

 

Seminar regional SODIS à Ho Chi Minh City, Vietnam

16 - 19 Juillet 2007
Workshop Vietnam

Du 16 au 19 Juillet 2007 des participants de 10 projets SODIS d'Asie se sont retrouvés à Ho Chi Minh City, Vietnam, pour échanger leurs expériences lors de l'implémentation de projets SODIS. Les pays suivant étaient représentés: Vietnam, Cambodge, Philippines, Bhoutan, Afghanistan, Pakistan, Inde, Sri Lanka, Népal and Indonésie.

 

 

Séminaire de formation SODIS à Kisoro, Uganda

12 - 16 Juin 2007
Workshop Uganda

Un séminaire de formation SODIS a été organisé dans la région de Kisoro en Ouganda pour initier le des projets financés par les Lions en Afrique. Des représentants de projets SODIS d'Ouganda, de Kenya, de Ghana, de Cameroun, de DR Congo, de Malawi et de la Suisse étaient présents. Les participants étaient très enthousiaste d'apprendre des projets déjà existants au Kenya et Ouganda. À la fin du séminaire, les participants ont décidé de former le SODIS Africa Network pour intensifier l'échange d'informations et d'expériences entre les projets.

 

 

Journée national des Lions en Suisse pour SODIS

12 Mai 2007
Lionstag

Le 12 Mai 2007, 8800 Lions - membres de 226 Clubs des Lions en Suisse - étaient présents dans toute la Suisse pour vendre des bouteilles d'eau minérale. Avec la vente des bouteilles, les Lions ont collecté plus de 2 millions de francs suisse pour soutenir la promotion de la méthode SODIS surtout en Afrique et en Amérique Latine. Avec cet engagement plus de 1 million de personnes peuvent être formé dans l’application de la méthode SODIS et des mesures d’hygiène.

 

 

La Fundación SODIS reçoit le prix PLACA 2006 pour leur contribution à une amélioration de la situation de l’eau potable en Amérique Latin

11 Octobre 2006
Plaza Preis 06

Le CATHALAC (Water Center for the Humid Tropics of Latin America and the Caribbean) et Plan International accordaient le prix d’eau pour l’Amérique Latin et la Carabique à la Fundación SODIS pour leur engagement de donner l’accès à l’eau potable à des milles de personnes.

Le prix est accordé chaque année à des individus, des communautés, des organisations, des écoles ou des entreprises pour des succès extraordinaires, locaux ou régionaux dans le domaine de l’eau. Le prix est appuyé par l’UNESCO et le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

 

 

FC St. Galle et AFC Zurich jouent pour SODIS

16 Aoute 2006

Le Lions Club Toggenburg a organisé un match amical pour un bon but. Le FC St. Galle et le AFC Zurich ont s’affronté le 16 Aoute. Les fonds collectés vont être utilisé pour des projets SODIS en Afrique.

 

SODIS reçoit le prix de la Croix-Rouge suisse

24 Juin 2006

Pour la première fois dans son histoire de 140 années, la fédération de la Croix-Rouge Suisse a accordé un prix pour un engagement humanitaire spécial. Ce prix a été remis au projet SODIS mené par Martin Wegelin, Eawag/Sandec. La cérémonie a eu lieu au parlement à Berne, la capitale de la Suisse le 24 juin 2006.

 

Film documentaire SODIS sur 3Sat

22 Avril 2006

La cinéaste documentaire Charlotte Eichhorn a accompagné Martin Wegelin pendant des visites des projets SODIS en Equateur, Brésil et Sri Lanka. Le documentaire sera montré le samedi 22 Avril à 18h30 sur 3Sat.

 

SODIS gagne le prix spécial lors de la remise des prix de l’Energy Globe Awards

24 Novembre 2004
Energy Globe Award

Le « Energy Globe Award » est le prix le plus important au monde dans le domaine de l’environnement. Des projets et des initiatives avec des "Best practice" pour l'usage soigneux et efficace de nos ressources naturelles sont primés chaque année dans les catégories de la terre, l'énergie, l’eau, l’air et la jeunesse. Cette année plus de 600 projets de plus de 100 pays ont envoyé leur candidature. Grâce à sa présence dans les medias le « Energy Globe Award » a une grande signification pour la promotion de SODIS.

Plus d’informations sont disponible sous: http://www.energyglobe.at

 

Lions Clubs soutient des projets d'eau potable pour les pays en voie de développement

7 Juin 2004
Lionsbesuch Lee

Ce lundi Tae-Sup Lee, président de l’association internationale du Lions Clubs, un ingénieur chimiste et un représentant du Lions Club suisse ont visité l’école polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) pour recevoir des informations sur SODIS. Le groupe a été accueilli par le recteur de l’EPFZ, Konrad Osterwalder, le vice président de l’EPFZ, Gerhard Schmitt et Alexander Zehnder, directeur de l’EAWAG et président désigné du conseil de l’EPFZ. Martin Wegelin, le manager du programme SODIS, a fait une introduction sur la technologie et a servi de l’eau du lac de Zurich traitée avec la méthode SODIS. L’eau a bien été appréciée par les invités et leurs hôtes.

 

 

Eawag, Helvetas et la Migros initient des projets SODIS au Vietnam, Sri Lanka, Bhoutan et aux Philippines

19 Mars 2004
Partnerschaft Eawag, Migros und Helvetas

De nouveaux projets à long terme ont été initiés au Vietnam, Sri Lanka, Bhoutan et aux Philippines. Les projets seront implémentés par Helvetas en collaboration avec l’Eawag, responsable pour l’assistance technique et la Migros donnant un support financier annuel de CHF 300 000. pour les prochaines 5 années.

 

 

Le création de la fondation de l’eau de Michel Comte

Décembre 2003

La fondation de l’eau Michel Comte s’engage à financer et promouvoir des projets durables dans le domaine de l’eau dans tout le monde. Elle a soutenu un projet SODIS en Amérique latine en 2004 avec USD 100 000.

 

Le Lions Club Rorschach s’engage pour SODIS

16 Décembre 2003

Le Lions Club Rorschach appuie activement la vulgarisation de la méthode SODIS à l’échelle mondiale à travers différentes activités dans le Lions Club Suisse. A l’occasion de la réunion des délégués Suisses le 17 Mai 2003, les membres du Lions Club Rorschach ont préparé une exposition et ont informé avec grand enthousiasme sur la nouvelle méthode pour désinfecter l’eau. En plus, différentes membres ont présenté SODIS pendant des Lions-Lunches. En Novembre 2003 le Lions Club Rorschach a organisé une campagne pour chercher des fonds. CHF 40 000 ont été remis par M. Paul Nater à SODIS lors d’une célébration le 16 Décembre 2003.

 

La fondation SOLAQUA finance des projets SODIS

11 Novembre 2003
Solaqua Stiftung

Cette année la soumission de propositions de projets SODIS était de grand intérêt pour la fondation SOLAQUA. 36 organisations ont rempli le formulaire d’application. De ces 36 applications, 11 organisations ont été invitée à soumettre leur proposition de projet pour le financement.

Le 11 novembre le conseil de la fondation SOLAQUA a analysé les 11 propositions de projets. À cause des possibilités de financement restreint le nombre d’organisation sélectionnée a dû être limité. Les propositions des trois pays suivants on été sélectionnées pour le financement : Tanzanie, Zambie et Cambodge. La fondation SOLAQUA a aussi décidé de soutenir les deuxièmes phases des projets en Ouzbékistan, Inde et au Kenya.

 

Nouvelle étude de l’Empa sur plastifiants dans des bouteilles PET

20 Juin 2003

Adipates et phtalates sont utilisés comme plastifiants pour la fabrication de certains plastiques et matériels d'emballage, en particulier PVC. En ajoutant ces plastifiants, le plastique devient souple et élastique. Bien que les plastifiants ne soient pas très toxiques, la consommation de grandes quantités pose des risques pour la santé humaine. Cependant, les adipates et les phthalates ne sont pas utilisés pour la fabrication des bouteilles PET. Des plastifiants trouvés dans l'eau conservé dans des bouteilles PET doivent donc venir d'autres sources. Une étude scientifique de l’Empa preuve ces faits.

Poster Empa
Publications scientifiques

 

SODIS élu comme « Best Practice » par le Dubai International Awarad

20 Juin 2002
Best Practice Award

Le Dubai International Award a sélectionné la méthode SODIS comme une des 40 « Best Practices » (meilleurs méthodes). Le Dubai Internation Award for Best Practices joue une rôle importante dans l’identification des „Best Practices“ dans le monde et est responsable pour la base des données de l’UN-Habitat.

 

 

L'OMS recommande la méthode SODIS lors de la journée mondiale de l’eau 2001

22 Mars 2001

L’OMS recommande la méthode SODIS lors de la journée mondiale de l’eau Day 2001 Lors du jour mondial de l’eau le 22 mars 2001 l’OMS recommande les méthodes suivantes pour réduire le risque de contamination causé par l’eau

  • chloration de l’eau
  • SODIS: désinfection solaire de l’eau
  • Changement de comportement
  • Lavage des mains -Mesure d’éradication du ver de guinée
  • Organisation et mobilisation des communautés

Plus d’informations sur la journée mondiale de l’eau 2001

 

Premier prix pour SODIS dans le concours international de SIMAVI

17 Mars 2000

La Fondation Mondiale SIMAVI a organisé en 1999 un concours international pour des nouvelles idées pour l’amélioration de l’eau potable. La contribution doit être innovatrice et adapté à la situation dans les pays pauvres. La méthode SODIS a rempli tous les critères et a gagné le premier prix. Le 17 Mars 2000, SODIS a reçu le prix d’une valeur d’USD 50 000 lors de la conférence de SIMAVI au Forum Mondial de l’Eau à Den Haug.

Des informations supplémentaires sur SIMAVI et le Forum Mondial de l’Eau sont disponibles sur www.simavi.org ou www.worldwaterforum.org.

SODIS
Überlandstrasse 133
Case postale 611
8600 Dübendorf
Suisse
Tél. +41 58 765 52 86
info@sodis.ch
© SODIS 2014
Mise à jour: 16.07.2013
 
Un engagement de l'

L'Institut de Recherche de
l'Eau du Domaine des EPF