Asie

Asie

asia
 

A. Titre: Les rayons du soleil contre l’eau insalubre.

B. Abr./no de projet, titre original: SODIS WatSan

C. Pays: Vietnam

D. Situation: il a fallu des décennies avant que le Vietnam surmonte les ravages destructeurs des deux guerres d’Indochine (France puis les USA) et ensuite le conflit avec la Chine. Ce n’est qu’à la fin des années 1990 que le gouvernement communiste a ouvert le pays à un développement de l’économie de marché et à une approche de la démocratie. Depuis lors, le Vietnam enregistre une forte croissance, ce qui le fait compter aujourd’hui parmi les „pays à revenu moyen“. Mais tous les groupes de la population ne profitent pas de l’essor économique. Selon les données officielles, 75 % des habitants des régions rurales ont accès à l’eau, dont seulement 35 % à des sources d’eau potable selon le standard national. L’eau est souvent très polluée. Par conséquent, les maladies diarrhéiques sont largement répandues dans ces régions et elles peuvent provoquer la mort des jeunes enfants.

Mesures/Approche: déjà en 2010, Helvetas a introduit la méthode SODIS de désinfection de l’eau dans deux districts du Delta du Mékong. SODIS un procédé simple, reconnu scientifiquement et bon marché, grâce auquel les familles peuvent elles-mêmes désinfecter l’eau pour la rendre consommable. L’eau insalubre est versée dans des bouteilles en PET transparent, qui sont alors exposées au soleil pendant au moins six heures. Les rayons UV détruisent les agents pathogènes qui se trouvent dans l‘eau. Le procédé est presque gratuit et fonctionne très bien pour améliorer les conditions de santé et la qualité de vie dans les régions isolées. Helvetas forme des auxiliaires de santé ainsi que des enseignant-e-s et des membres d’organisations de femmes, qui à leur tour familiarisent les populations à la méthode SODIS et aux règles d’hygiène de base, comme se laver les mains. De plus, dans le cadre du projet, des latrines pour les familles les plus pauvres sont construites en collaboration avec les autorités locales. Depuis 2013, les activités se concentrent principalement pour assurer la pérennité du projet et pour faire connaître la méthode SODIS dans tout le pays par le biais de programmes sur les ondes de radios. Par ailleurs, avec les ministères concernés et des services publics, le projet à transférer les connaissances et l’expérience acquises dans un programme national.

E. Objectif prioritaire, groupe cible / bénéficiaires: la santé des familles pauvres dans les régions rurales est améliorée grâce à l’accès durable à l’eau propre et à des installations sanitaires.

F. Résultats attendus / espérés:
 Tous les groupes de population qui n’ont pas accès à l’eau propre connaissent la méthode SODIS et les règles simples d’hygiène. Le gouvernement vietnamien intègre la méthode SODIS dans son programme national et son budget. Les données directrices techniques pour le traitement et le stockage de l’eau propre à l’échelle des ménages sont mises en œuvre par les autorités locales.

G. Risques, défis: la méthode SODIS fonctionne seulement avec des bouteilles en PET; et il faut une organisation fiable de suivi. L’acceptation de la méthode SODIS n’est pas établie partout („technologie pour les plus pauvres“) mais elle est de plus en plus appréciée comme transition vers des solutions à long terme en tous les cas.

H. Partenaire de projet: le projet travaille étroitement avec les autorités locales, les ministères concernés, les centres de santé, les enseignant-e-s, les organisations locales et les personnes influentes (par ex. les chefs religieux).

I. Durée du projet: 01.01.2013 – 31.12.2015








© SODIS 2019
Mise à jour: 19.12.2014